Réseaux sociaux, Vidéos, chaînes Youtube : des supports pour les Seniors ?

Plébiscités par la génération Y, ces médias sont également de plus en plus consultés par les baby boomers. Comment les marques peuvent-elles en tirer le meilleur parti pour mieux capter les Seniors ? 

Facebook, toujours aussi incontournable

Si le réseau social américain marque des signes de faiblesse auprès des plus jeunes qui s’en détournent de plus en plus, il est cependant plus utilisé par les Seniors. Selon l’enquête DBB d’octobre 2017 « les Seniors et internet », 44% d’entre eux y sont effectivement actifs. Avec Facebook, on garde le lien avec la famille, avec de lointains camarades de classe, d’anciens voisins… Bref, on suit l’actualité de sa tribu. En outre la présence des Seniors sur Facebook (et son audience phénoménale) est une réelle opportunité pour les marques. C’est d’abord l’occasion d’y booster sa notoriété. Puis celle de profiter des potentialités du réseau comme la puissance du ciblage grâce à une géolocalisation fine des utilisateurs qui permet de collecter des leads. Facebook, c’est aussi le moyen de générer du trafic en magasin via le drive-to-store, ce formidable outil de guidage en direction des points de vente.

Un réseau social pour les Seniors ? Fédérez plutôt votre communauté ! 

On observe régulièrement des tentatives de création de réseaux sociaux à destination exclusive des Seniors. Périlleux, tant en termes économique que marketing. Les baby boomers apprécient moyennement d’être catégorisés et étiquetés « Seniors ». Et puis, en combien d’années Facebook est-il parvenu à un modèle économique rentable ? Il faut mobiliser des fonds considérables avant d’espérer monétiser via un réseau social. L’entreprise s’avère bien souvent vaine, chronophage et coûteuse ! En revanche, capitaliser sur l’existant est beaucoup plus futé. Une marque a tout intérêt à fédérer sa communauté autour de contenus spécifiques, d’offres exclusives, de visites VIP réservés aux membres. Offrir aux Seniors des expériences inédites, les chouchouter… consolider son image et sa relation client sans leur rappeler explicitement qu’ils sont des Seniors !

La vidéo : une puissance phénoménale 

Un utilisateur passe en moyenne 88% de temps en plus sur un site web avec vidéo et l’utilisation de vidéos sur les pages produits peut augmenter les achats de 144%. Impensable aujourd’hui pour une marque de se passer de la puissance de feu que représente la vidéo. Format de prédilection de la génération Y, elle a également le vent en poupe chez les Seniors. Selon les chiffres Médiamétrie de septembre 2018, les vidéonautes de plus de 65 ans ont augmenté leur temps de visionnage mensuel de 1h35 en moyenne et y consacrent ainsi 3h50 par mois.  Avec ses formats courts et percutants façon motion design, ses propos sous-titrés qui permettent de lire sans nécessairement écouter : la vidéo joue impeccablement son rôle de teasing. A destination des Seniors, elle aiguise la curiosité et permet de rediriger sur un site et/ou une vidéo plus longue, plus explicative, plus pédagogique. Et de développer des messages adaptés et ciblés.

Une publicité diffusée à la TV et en même temps sur Facebook a davantage de probabilités de toucher une cible.

TV et Web, le bon combo 

Nous l’avons vu, la vidéo est désormais un média incontournable et extrêmement performant dans l’entonnoir de conversion. Mais en duo avec la télévision, elle peut également faire des merveilles. Ces deux supports sont complémentaires en utilisant les fondamentaux du marketing de répétition. Une publicité diffusée à la TV et en même temps sur Facebook a davantage de probabilités de toucher une cible. D’autant que sur le web, l’internaute est redirigé en un clic alors qu’il peut oublier rapidement l’adresse et les références d’une marque données dans un spot télévisé. De plus, il est tout à fait possible d’adapter sa vidéo TV à un support web à destination des Seniors : on la raccourcit, lui donne un format ad hoc, lui ajoute des sous-titres et le tour est joué !

Et Youtube dans tout ça ? 

Selon le cabinet KPCB, la durée de visionnage des vidéos sur internet a été multipliée par sept depuis 2012. Quant à Youtube, un milliard d’heures y sont regardées chaque jour… Vertigineux ! Parmi les adeptes, on trouve bien évidemment des Seniors même si leur proportion est encore loin de celle des Millennials. Quelques influenceurs commencent à émerger sur cette cible sans qu’ils ne rencontrent néanmoins le succès des youtubeurs stars des ados et jeunes adultes. En revanche, certaines marques ont bien compris l’intérêt de Youtube pour proposer du contenu ciblé auquel les Seniors sont particulièrement attentifs : conseils pratiques, tutoriels et tout ce qui peut faciliter les tâches de la vie quotidienne. Un bon filon à exploiter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

`